vendredi 19 mai 2017

UN EXERCICE DE LUTTE CONTRE LA POLLUTION MARITIME AU LARGE D'EQUIHEN

Un exercice POLMAR (Pollution Maritime) a eu lieu les mardi 16 et mercredi 17 mai 2017 au large d'Equihen.


Cet exercice faisait partie d'un entrainement nommé ANED-POLMAR 2017 qui s'est déroulé dans le détroit du Pas de Calais. (ANED = Assistance à Navire en Difficulté).

L'opération avait pour but de tester la coordination des centres décisionnels (CROSS, Préfectures ... ) et des différents moyens mis en oeuvre (Maritime, Aérien, Terrestre) dans le cadre d'un plan ORSEC Maritime (ORSEC = Organisation de la réponse de Sécurité Civile).

Le scénario simulait la lutte contre une pollution maritime et le remorquage d'un navire.

La Belgique et la Grande Bretagne ont participé à l'exercice ainsi que des chalutiers boulonnais.

Voici quelques photos prises depuis la falaise d'Equihen :

Le mardi, un avion anglais a effectué plusieurs passages pour répandre des produits dispersants afin de favoriser la dispersion de l’hydrocarbure et pour faciliter sa récupération ultérieure.



Le mercredi matin le dispositif était prêt au large d'Equihen pour commencer l'exercice. Au premier plan à gauche le navire de service VN SAPEUR, à droite le remorqueur VB PUISSANT, en arrière plan le remorqueur ABEILLE LANGUEDOC et le navire de la marine belge P902 BNS POLLUX.


Carte issue du site Marine Traffic montrant la position d'une partie des navires participant à l'opération ANED-POLMAR 2017.


Le VN SAPEUR, navire de soutien, d’assistance et de dépollution, basé à Brest, en train de déployer son dispositif anti-pollution.

Les chalutiers boulonnais ont participé aux opérations : au large d'Equihen on pouvait voir La Main de Dieu, Le Saint Philippe, Le Charles de Foucauld 2 et le Odette Marcel.


Le navire de service ELAN (A768) basé à Cherbourg spécialisé dans la lutte anti pollution a également été mis à contribution.

 Le détroit du Pas de Calais (Dover Strait pour les Anglais) est l'un des plus fréquentés au monde.

Régulièrement des abordages, incendies ou naufrages s'y produisent mettant en péril les équipages mais aussi l'environnement marin et les côtes des pays frontaliers.

Ces simulations de pollution et d'accident  sont donc indispensables afin que tous les opérateurs soient prêts le cas échéant.

Pour terminer voici un lien vers un très beau reportage du journal SUD OUEST de mai 2016 qui vous permettra de voir au plus près les différents moyens utilisés dans ce type de simulation :

Exercice de lutte contre une pollution maritime par hydrocarbures dans le golfe de Gascogne.


Article publié par Yves    Photos © Yves mai 2017  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016