vendredi 14 octobre 2016

LA DIGUE CARNOT : UNE ÉCHAPPÉE VERS LE LARGE !

La balade que je vous propose aujourd'hui vous offre la possibilité de respirer l'air du large et d'admirer de superbes panoramas de la côte Boulonnaise, sans monter à bord d'un bateau.

Mais toute médaille a son revers : Si elle vous permet littéralement de "marcher sur la mer", la digue Carnot est également très dangereuse. Veuillez bien lire les consignes de sécurité ci dessous avant de vous y aventurer.

Présentation :
La digue Carnot est un ouvrage de 3285 mètres de long, qui protège la rade et le port de Boulogne sur Mer des houles dominantes de secteur Ouest/Sud-Ouest .


Sa construction en tronçons a été commencée en 1880 et c'est étalée sur une période de 80 ans. Elle est la propriété de l'Etat pour sa partie coté mer et de la Région pour sa partie coté rade.

C'est un ouvrage portuaire qui n'a pas vocation a être ouvert au public. Le cheminement sur la digue est une voie de service.

La présence du public est une simple tolérance régulièrement remise en question après chaque accident mortel qui y survient.

ATTENTION DANGER !

Avant de vous présenter les photos de la digue que j'ai réalisées en novembre 2015, je tiens à vous mettre en garde sur les risques encourus.

De nombreuses personnes sont décédées par chute, noyade, hypothermie ...

Si vous envisagez une sortie sur ce lieu, lisez bien les panneaux ci dessous qui mettent en garde des dangers. Comme vous pourrez le lire, la digue est une zone de DANGER MORTEL.

Consultez la météo, les horaires et coefficients des marées, munissez vous de vêtements chauds (coupe vent l'été). Portez des chaussures adaptées, la digue est extrêmement glissante et parsemée de nombreuses flaques et vous devrez slalomer entre les cannes à pêche posées en travers. Pensez à recharger votre téléphone avant la balade, il pourra vous servir pour appeler les secours. Enfin si vous souhaitez visiter le bunker au bout de la digue, munissez vous d'une lampe torche.

N'oubliez pas que sur une très grande portion vous êtes en pleine mer et que la météo peut changer très vite ! Prévoyez le temps de rentrer vous mettre à l'abri.

IL EST ABSOLUMENT DÉCONSEILLÉ D'EMMENER DES ENFANTS SUR LA DIGUE ! 




Ce rappel de sécurité étant fait, je vous propose de partir à la découverte de ce lieu à part, ce mince "fil de terre" encerclé par la mer.

Le parking se situe au pied des Eoliennes.

Au départ la digue dispose d'un mur très haut qui masque totalement l'horizon.

Par cet accès vous pouvez déjà avoir un petit aperçu ...

... de la côte vers Le Portel, le cap d'Alprech et le Fort de L'Heurt.

La digue par beau temps.

La digue un jour de tempête : Photo La Semaine Dans Le Boulonnais.

L'ouvrage constitue une véritable barrière entre le large et la rade de Boulogne, protégeant parfaitement le port.

Un lieu très prisé des pêcheurs !


La passion de la pêche peut faire prendre des risques inconsidérés ....

L'air du large ça creuse !

Certains endroits de la digue sont très peuplés ...

D'autres beaucoup moins ...

Le phare et en face le caisson marquent l'entrée du port de Boulogne.

Vue du port et de la cathédrale.

Dernière portion avant le phare.

De cet endroit on voit bien la digue coté mer.

Un chalutier fait route sur une mer scintillante.

En voilà un qui ne rentrera pas bredouille.

En bout de digue se trouve un bunker, construit par l'occupant allemand pendant la dernière guerre pour défendre l’accès du port.



Certaines parties du bunker sont très sombres.



Un chalutier rentre au port entre le phare et le caisson.

Vue de la digue du haut du bunker.

Le chalutier Notre Dame de Boulogne sortant du port.

Jeu d'ombres dans le bunker.

Rien de tel que de beaux vers bien conservés ...

pour attraper des beaux poissons !

Le jour décline, il est temps de repartir.

La mer aura été très généreuse aujourd'hui.

La digue se vide peu à peu.

Quelques irréductibles tiendront encore jusqu'à la nuit tombée.

Vidage du poisson, sous les cris perçants des mouettes qui se régalent des restes !

Atmosphère de fin de journée sur la digue.



Pas de bon pêcheur sans bon matériel.

En cette fin d'après midi de novembre il commence à faire froid.


Pendant le trajet de retour, le temps s'est considérablement dégradé. De gros nuages s’amoncellent au dessus de Boulogne.

Spectacle désolant des détritus laissés par certains pêcheurs. En plus de la pollution,  ces déchets abandonnés sur la digue peuvent causer des chutes très graves.

Une vedette part pour une pêche crépusculaire.

Un dernier regard vers le bout de la digue qui sera bientôt englouti par la pénombre.

Flaques, algues, rails, trous ... le revêtement de la digue est extrêmement glissant.

Si ces photos vous ont donné envie de visiter ce lieu, pensez à bien relire les consignes de sécurité en début d'article ! 


Article publié par Yves         © Yves Octobre 2016    Photos Yves

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016