mercredi 1 juin 2016

2 JUIN 1944 : EQUIHEN ANEANTI PAR LES BOMBES ALLIEES

Il y a 72 ans, le 2 juin 1944, un déluge de feu et d'acier s'abattait sur Equihen.

Quelques jours avant le débarquement, et afin de faire croire que celui-ci aurait lieu sur notre littoral plutôt qu'en Normandie, les alliés avaient décidé de bombarder plusieurs sites dans le cadre de l'opération Fortitude.

C'est dans ce contexte que notre commune a subi plusieurs attaques aériennes en ce début du mois de juin 1944.

Voici des photos aériennes prises lors de ces vagues de bombardement.

 Ci dessous un Bombardier B17 au dessus des dunes d'Ecault. Afin de vous permettre de situer plus facilement les lieux j'ai surligné les routes et ajouté quelques noms. On voit nettement en haut à gauche de la photo le bombardement en cours sur Equihen.


Ci dessous une photo prise au dessus d'Equihen. De même que précédemment j'ai légendé quelques lieux. On peut constater que le centre du village est totalement masqué par les explosions de bombes.


Ci dessous un agrandissement de cette photo. Essayez de vous repérer en vous aidant des légendes de la photo précédente.

Equihen sous les bombes des bombardiers alliés.

En voyant ces photos on peut essayer d'imaginer l'enfer qu'ont vécu les habitants sous ce déluge de bombes.

Une grande partie de la population avait fui la commune, dont les fortifications et les radars installés par les allemands constituaient une cible de choix pour l'aviation alliée.

Cependant, parmi les habitants restés au village, des victimes furent à déplorer, parmi lesquelles l'abbé Louis Marie Coppin, en charge de la paroisse d'Equihen depuis 1941. 

L'Abbé Louis Marie Coppin

Dévoué à ses paroissiens, l'Abbé Coppin avait souhaité être parmi les derniers à évacuer Equihen.

Malheureusement le raid aérien du 2 juin 1944 ne lui en aura pas laissé le temps.

Porté disparu, son corps fût retrouvé plusieurs mois plus tard dans les décombres de l'église.

L'église d'Equihen avant la seconde guerre mondiale :

L'église en ruines après la guerre. C'est dans ces décombres qu'on a retrouvé le corps de l'Abbé Coppin plusieurs mois après le bombardement.


 72 ans après, ayons une pensée pour l'Abbé Coppin et pour toutes les victimes de ce terrible bombardement qui ont perdu la vie à la veille de la libération du pays.  

Article publié par Yves   © Yves 2016     Merci à Suzanne Bourgain qui m'a fournit la photo de l'Abbé Coppin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016