lundi 28 mars 2016

LE BALMORAL EN ESCALE A BOULOGNE : CADRE DESOLANT ET QUERELLE FRATRICIDE

Sous un ciel menaçant, devant des hangars ternes, entre deux tas de gravier et juste en face de la gare maritime fantôme, le paquebot de croisière Balmoral a fait escale ce samedi au quai de l'Europe à Boulogne.


Le décor est planté pour les croisiéristes qui ont dû se demander quel était ce port sinistré où ils avaient accosté !

Mais, au delà de ce cadre désolant, les passagers sont loin d'imaginer la bataille qui s'est livrée en coulisse pour les alléger de leurs devises !

En effet, depuis la fin du Trans-manche à Boulogne c'est la disette pour les commerçants locaux.

Aussi, pour profiter de la manne providentielle on a assisté à la CAB à une lamentable querelle fratricide entre les commerçants Boulonnais et Wimereusiens qui se sont âprement disputé quelques dizaines de touristes !

Spectacle d'autant plus pathétique quand on se rappelle qu'au début des années 90 c'est par milliers que les touristes britanniques débarquaient chaque jour dans les deux villes.

Le Calaisien Jean Marc Puissesseau, PDG de la Société d'Exploitation des Ports du Détroit (SEPD) qui gère l'aberrant "Port Unique" Calais-Boulogne doit bien rigoler de voir les deux cités du Boulonnais se battre pour quelques dizaines de croisiéristes, lui qui fait débarquer tous les ans près de 11 millions de passagers à Calais ! 
Pourtant jusqu'au début des années 90 et pendant des décennies, comme en témoigne cette vieille carte postale, Boulogne était un port "omnium", où la pêche, le trafic Trans-manche, le port de commerce et épisodiquement l'accueil des paquebots transatlantiques assuraient la prospérité de la ville. Le capitalisme débridé et les petits arrangements politiques auront eu raison de la polyvalence du port et du dynamisme de son économie.

Bouchart, Cuvillier, Puissesseau, Percheron, quarté gagnant pour Calais ... et mauvaise pioche pour Boulogne !
Mais tout n'est pourtant pas sombre pour le port de Boulogne.

En effet une passagère québécoise du Balmoral, membre de la WWF, a réellement été emballée par ce qu'elle a vu à Boulogne.

"Lors de tous mes voyages je n'ai jamais vu une municipalité qui s'occupait autant des oiseaux marins ! Je suis tombée en amour de Boulogne et de son Maire ! Autant d'espaces et d'infrastructures dédiés aux oiseaux c'est unique au monde. Il y a d'immenses parkings où ils peuvent se rencontrer et se reposer, une magnifique rampe de décollage et d'atterrissage, une aire de ponte et de couvaison, le tout bien protégé par de hauts grillage ! Les oiseaux se sentent vraiment chez eux !".

Immenses parkings où les oiseaux peuvent se rencontrer et se reposer

Magnifique rampe de décollage et d'atterrissage, pouvant être abaissée pour l'initiation au vol des jeunes oiseaux.
Aire de ponte et de couvaison, protégée par de hauts grillages.

Gageons que cette passagère du Balmoral sera une bonne ambassadrice de l'Oiseau-drôme de Boulogne. 
Le port a peut être trouvé là une piste pour sa reconversion : L'accueil des passionnés d'ornithologie !

Article publié par Yves        ©  Yves mars 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016