jeudi 24 mars 2016

BERNARD MALET : UN COMBAT POUR LA JUSTICE AU NOM DE SON FILS !

Bernard Malet, Dieppois d'origine, avait jeté l'ancre à Equihen depuis de nombreuses années.

Son nom est associé au long combat pour la vérité des familles des victimes du chalutier Snekkar Arctic qui a sombré au large de l'Ecosse le 21 février 1986.

Bernard Malet décoré de l'Ordre du Mérite Maritime en décembre 2012.
Il est décédé cette semaine à l'age de 79 ans. Ses funérailles auront lieu samedi 26 mars à 10 h 30 à l’église d’Equihen-Plage.

Son long combat il l'avait mené pour laver la mémoire de l'équipage et de son fils William, second capitaine à bord du Snekkar Arctic.

En effet, suite au drame, une enquête des Affaires maritimes avait mis en cause l’équipage pour expliquer le naufrage du chalutier. 

Bernard Malet et les familles des victimes n'ont jamais accepté cette version et ont tout fait pour comprendre comment un bateau flambant neuf, lancé huit mois plus tôt, avait pu couler en moins d’une heure.

Le Snekkar Arctic

Mais leur quête de vérité s'est vue opposer de nombreux obstacles, dressés par les armateurs , le chantier naval qui avait lan le bateau et les Affaires Maritimes.

Afin d'avoir plus de poids  les familles des marins boulonnais et fécampois ont alors fondé l'AFSA  (Association des Familles du Snekkar-Arctic) dont le porte-parole sera Bernard Malet.

Après vingt-trois ans de procédures, et un premier procès perdu à Dieppe, la cour d’appel de Paris a reconnu le 4 juin 2008 que le chalutier présentait des malfaçons dues à des défauts de construction.

Grace à l'AFSA et à l'obstination de Bernard, la justice a donc reconnu que les fautes venaient de la conception du bateau et de son équipement ce qui a permis de réhabiliter la mémoire de l'équipage et l'indemnisation des familles des victimes.

En 2012, Bernard Malet a reçu l’insigne du Mérite maritime des mains du Ministre de la Mer. 
Hommage bien mérité à un homme qui s'est battu pour faire triompher la justice.

Interview de Bernard Malet , Images FR3

Article publié par Yves   ©  Yves mars 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016