vendredi 13 février 2015

FALAISE D'EQUIHEN : PLUSIEURS MAISONS DU CAP HORN ONT ETE RASEES


C'est par un temps froid et couvert que plusieurs maisons du Cap Horn ont été rasées en ce début février.

Conséquence de l'éboulement de la falaise, ces démolitions interviennent après que les propriétaires aient été expropriés en raison des dangers que présentaient leurs maisons et leurs terrains.

!  VIDEOS EN BAS DE PAGE  !

Sur cette photo on voit une partie des maisons du Cap Horn qui vont être rasées.


Une dernière vue des façades du Cap Horn ....


La pelleteuse progresse vite, seulement ralentie par les gravats qu'il faut évacuer au fur et à mesure.


Seule face à la mer la dernière maison attend sa triste fin ...


Le toit vient de s'effondrer dans un nuage de poussière ...


Les derniers murs ont été abattus, c'est un morceau du patrimoine d'Equihen qui vient de disparaître.


De ce point de vue, situé près des nouvelles quilles en l'air, on peut situer l'emplacement des maisons détruites en se référant à la pelleteuse.


Depuis la plage on voit nettement les éboulement de falaise qui ont entrainé l'évacuation et la destruction des maisons du Cap Horn. La pelleteuse se trouve exactement sur l'emplacement qu'occupait la dernière maison.


L'évacuation des gravats est rendue particulièrement dangereuse par la proximité du bord de la falaise. 


Le lendemain, sous un ciel plus clément, on pouvait voir les tas de gravats en attente d'évacuation.
A leur prochaine visite, les propriétaires des maisons "rescapées" vont découvrir un nouveau point de vue.


La stèle en mémoire d'Edmond de Palézieux a été préservée.


Ce tas de pierre marque l'emplacement du groupe de maisons qui ont été rasées.


Ci dessous on voit la petite ruelle qui séparait les deux groupes de maisons baties perpendiculairement à la falaise.


Des pierres et des morceaux de plancher et de charpente marquent encore l'emplacement des maisons.


Le détail d'un pan de mur montre bien les pierres de plage utilisées jadis pour bâtir les maisons.


L'emplacement de la dernière maison, au ras de la falaise ...


Sur cette photo ci dessous on voit les failles apparues dans le terrain et qui ont provoqué l'affaissement de la dernière maison.


Juste en dessous de la dernière maison on peut voir que le terrain s'était affaissé, entrainant avec lui un pan de mur de l'habitation.


Au niveau du Cap Horn la falaise s'effondre inéluctablement.


Bien plus que la mer, ce sont les sources, ainsi que les écoulements anarchiques d'eau pluviale qui ont accéléré le glissement de la falaise d'argile. Ci dessous deux gouttières d'une maison du Cap Horn qui rejettent directement l'eau de pluie dans la falaise.


En sursis pour quelques jours encore cette maison subira bientôt le même sort que les autres.


Comme on peut le constater sur la photo ci dessous l'affaissement du terrain a fissuré le sol de la  pièce sur toute sa largeur.


Voici une vidéo de la destruction de la dernière maison du Cap Horn.




Sur la vidéo ci dessous mise en ligne sur Dailymotion par LA VOIX DU NORD, on peut voir la destruction des premières maisons du Cap Horn.


Article publié par Yves      Photos © Yves   Vidéos © Yves et   LA VOIX DU NORD


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016