dimanche 4 mai 2014

BALADE A EQUIHEN : LA CREVASSE ==> NINGLES


Equihen Plage a le privilège de posséder une côte sablonneuse au sud et une côte de falaises au nord. C'est cette dernière que je vous propose de (re)découvrir aujourd'hui.

Nous allons prendre le départ de la Crevasse pour nous diriger vers Ningles.


Après le parking, à droite du grand escalier qui descend à la plage, le chemin commence le long de la falaise.


Dès le départ ce panneau rappelle les consignes aux promeneurs ... et met en garde sur la dangerosité du site. Respectez scrupuleusement les indications et surveillez étroitement les enfants afin qu'ils ne s'approchent pas du bord de la falaise.


Quelques mètres plus loin, cette vue de la falaise qui s'effondre montre que la mise en garde est tout à fait pertinente.

 
A cet endroit le danger n'est pas uniquement en haut de la falaise, mais aussi en bas, au niveau de la crique de la Crevasse, très fréquentée en été et où de gros blocs se sont récemment effondrés. 


En cette saison la nature offre de belles couleurs !


Une passerelle en bois vous aidera à franchir un petit ruisseau qui descend des champs.


Vers l'Est de magnifiques chevaux profitent des près bien verts ...


tandis que vers l'Ouest une côte sauvage s'étend à perte de vue ...


Le colza en fleur illumine la paysage.


En vous retournant vous pourrez voir l'alignement des maisons sur la falaise d'Equihen et aussi toute la côte d'Hardelot jusqu'à Berck, en passant par Le Touquet.


Un peu plus loin les "tranchées" visibles dans l'herbe nous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps un terrain de moto - cross prenait place dans ce lieu majestueux .


A partir de là le chemin offre une superbe vue sur le cap d'Alprech et son phare.


A flanc de falaise, les vestiges d'une ancienne construction maçonnée semblent en équilibre dans le vide.


Le chemin offre de très beaux panoramas sur la côte sauvage.


Mais restons vigilants ... A certains endroits la falaise s'effondre et le chemin est très étroit.


Nous voici arrivés au dessus de la plage de Ningles.


Ningles est la limite sud d'un terrain du Conservatoire du Littoral qui va va jusqu'au phare d'Alprech et sa batterie.

En regardant autour de vous essayez d'imaginer le petit hameau de Ningles à la fin du 19eme siécle.

 
En voyant les restes des murets on peine à se représenter les maisons qui composaient le hameau.
 



De nos jours la petite crique tranquille n'est pas trop fréquentée. L'été, les nombreux rochers qui la bordent ne facilitent pas la baignade


A une époque plus ancienne il y avait également deux moulins à Ningles, le moulin du haut et le moulin du bas.


Voici une partie des ruines du moulin du haut.


A l'époque le ruisseau coulait entre ces murs pour faire tourner la roue.


Voici un dessin de l'ancien moulin du haut par Vaillant, dans le courant du 18eme siécle.


Aujourd'hui le ruisseau coule paisiblement en contre bas ...


et passe sous une passerelle en bois ...


avant d'aller rejoindre la mer.


En descendant sur la plage on peut observer les ruines de l'ancien moulin du bas.


Ce dessin de Vaillant montre le moulin du bas en 1877.


La crique de Ningles déserte en cette fin d'après midi de mai.

Pour repartir plusieurs options sont possibles : 

-  Reprendre le même chemin qu'à l'aller en haut de la falaise

-  Revenir par les champs en remontant sur le plateau ( voir photos option retour 1 )

-  Si la marée le permet on peut revenir par la plage (selon les coefficients il faudra prévoir de passer dans les rochers rendus très glissants par la vase ou les algues ... voir photos option retour 2) ATTENTION : Veuillez consulter les horaires des marées afin de ne pas vous faire surprendre par la mer !

-  Prendre l'ancien chemin des mouliers qui longe le bas de la falaise (le départ se situe un peu au sud de Ningles, ce chemin est dangereux en raison des éboulements ou des chutes de pierre)


Option retour 1 par les champs (Chemin de Ningles et Chemin du Nocquet) :


Après la passerelle en bois, remontez un peu puis, au lieu de continuer vers Alprech, tournez à droite pour prendre un chemin qui monte en pente douce vers la route de Ningles.


Du haut des escaliers la vue est superbe sur les champs et la mer.


Sur la route de Ningles on passe à coté d'un club d'aéro-modélisme.


Un peu avant d'arriver aux grands bâtiments des grosses pierres signalent la présence d'un embranchement. A cet endoit il faut tourner à droite pour repartir vers Equihen.


Le chemin traverse les champs et offre de superbes vues.



A cet endroit le chemin se réduit. Il faut prendre à gauche le sentier qui longe la propriété privée.


Vers la droite au loin la mer scintille au soleil.

Arrivé à ce croisement c'est tout droit , en empruntant une ancienne route allemande de la dernière guerre.

Tiens un mammouth ! ( voir  l'article :    EXCLUSIVITE ! UN MAMMOUTH A EQUIHEN ! )


Le village est tout proche, il ne reste plus qu'à passer la ferme et à revenir jusqu'à la Crevasse.


Option retour 2 par la plage :

ATTENTION : Veuillez consulter les horaires des marées afin de ne pas vous faire surprendre par la mer !


Quand la marée le permet le retour par la plage offre de beaux points de vue sur les falaises. Ici la côte vers le nord avec le cap d'Alprech et son phare.


Des cueilleurs de moules profitent de la marée basse.


Vers le sud Equihen apparaît après les rochers.


Les moules qui ont fait jadis la réputation d'Equihen sont devenues rares sur les rochers.


Le retour par la plage se termine au pied de l'escalier de la Crevasse.
 
 
Article publié par Yves       Photos © Yves
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016