lundi 7 avril 2014

BALADE A LA GLAISIERE DE NESLES


A quelques minutes en voiture d'Equihen vous pouvez partir à la découverte de la glaisière de Nesles. (La ville de Nesles est située au sud d'Equihen, juste à coté de Neufchatel-Hardelot)

La glaisière est une ancienne carrière d’argiles du Gault, exploitée jusqu’en 1982. A la fin de l’exploitation, le site a été réhabilité par le Conseil général.

Il est composé d’un étang, aux berges abruptes et d’un îlot évidé en son centre. Un boisement humide occupe une partie du site, qui comprend également des prairies bocagères typiques du bas-Boulonnais et un verger de variétés locales.

On peut commencer le parcours à deux endroits (voir plan à la fin de l'article).


J'ai choisi de partir du moulin à eau de Nesles.




Les premiers moulins à eau firent leur apparition sous l'empire romain, et connurent un essor considérable durant le Moyen Âge. Ils étaient la propriété de la noblesse et des abbayes, leur usage était obligatoire pour la population car ils étaient frappés du droit de banalité (taxe sur la mouture).

Les moulins seront progressivement supplantés au 19ème siècle par des minoteries fonctionnant à la vapeur puis à l'électricité.


C'est un moulin à roue verticale qui a été reconstitué à Nesles. Les roues verticales sont classifiées suivant le point d'application de la force sur la roue.


Différents types de roues verticales :

La roue en dessus :


La roue de poitrine :


La roue en dessous :


Comme on le voit sur cette photo du moulin de Nesles ici l'eau arrive un peu au dessus du niveau du moyeu : il s'agit donc d'une  "roue de poitrine". Le poids de l'eau qui tombe dans les godets entraîne la roue qui tourne autour de son axe horizontal entrainant un "arbre" chargé de transmettre l'énergie à l'aide de courroies et d'engrenages en bois (puis plus tard en fonte).


La vantellerie est l'ensemble des vannes qui donnent la possibilité de régler le niveau de l'eau afin d'optimiser la force motrice.


Ambiance :




La balade se poursuit dans un superbe environnement pour nous amener autour de l'étang.




Des passerelles en bois permettent de parcourir cette zone humide bien au sec !


A droite cachée par les arbres l'église de Nesles.


Sur l'étang ce jour là un cygne trompette ...


et une oie bernache du Canada se partageaient pacifiquement le plan d'eau.


Un peu plus loin un escalier a été aménagé pour permettre l'accès aux berges.



Qui dit eau dit bateau ... en voici un de retour d'une mission bien spécifique ...


C'est Ludovic, sympathique pêcheur rencontré ce jour là qui l'utilise.


Le bateau radio commandé a une double fonction : il permet d'une part d'emmener le bas de ligne à l'autre bout de l'étang (classé en réserve, et d'où on ne peut pas pêcher) et d'autre part de déposer l'amorce qui va attirer les poissons.

Le bas de ligne est d'abord déposé dans le petit réceptacle à l'arriére.


Puis on ajoute l'amorce.


Le bateau est ensuite mis à l'eau ...

et dirigé par Ludovic jusqu'au lieu de pêche.


Vidéo :




Sur cette photo on voit bien le fil entrainé par le bateau.


Arrivé sur le lieu de pêche la trappe arrière est ouverte à distance et le bas de ligne et l'amorce tombent à l'eau à l'endroit voulu par le pêcheur.


D'autres pratiquent la pêche de façon plus classique ... souhaitons leur à tous bonne chance ... d'autant plus qu'une fois pêchés les poissons, brèmes ou carpes sont remis à l'eau !
(Attention pêche réglementée, se renseigner en mairie)


Un peu plus loin une source vient alimenter l'étang.





Vue de la berge aménagée

En remontant sur le chemin principal on peut voir l'église derrière les arbres.



Point de vue aménagé d'où on distingue très bien l'ilot central.



Le plan de la balade est consultable sur le parking situé à coté de la mairie.

Le tour de la glaisière peut se compléter par une montée à la motte castrale.

J'ajouterais les photos à ma prochaine sortie.


A Nesles le mobilier urbain devient support artistique !



Article publié par Yves             Photos / Vidéos  Yves

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Belles images en effet mais quelque peu "trompeur". En effet ,arpentant ce circuit plusieurs fois par semaine,je m'insurge souvent sur la manière dont ce parc est entretenu. Plus que les moyens financiers je critique l'ordonnateur des travaux et de sa compétence (à moins qu'il ne se rende jamais sur place)Cette semaine il a fait raser l'espace situé entre le Moulin et le petit pont...alors qu'une multitude de superbes lupins étaient en fleur .....alors qu'au-delà du pont nous ne trouvons que des orties tout le long du chemin

nefertum a dit…

bonjour

la roue du moulin est une roue à augets avec une alimentation de poitrine, elle fut un sujet de fin d'étude d'étudiants à l'ENSAM de Lille entre 1996 et 1999 : conception, réalisation, installation.

Salutations

J.Colliot, concepteur et fabricant de la roue et de l'arrivée d'eau en 1998

Yves a dit…

Merci de ces précisions !
Cordialement Yves

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016