lundi 21 avril 2014

LE "PLANET SOLAR" FAIT ESCALE A BOULOGNE SUR MER !


Le plus grand bateau à énergie solaire du monde fait escale à Boulogne jusque fin avril !
Avec à la barre Gérard d'Aboville le Planet Solar est l'invité d'honneur du 23eme Festival des images de la mer organisé par Nausicaa.


Le "Planet Solar" est amarré au quai Gambetta en face de la chambre de commerce.




C'est un catamaran de 31 mètres de long (35 mètres avec les flaps* ouverts),  16 mètres de large (26 mètres avec les flaps* ouverts) pour un poids d'environ 90 tonnes.


On voit ici le flaps arrière déployé grâce à des vérins hydrauliques.
 
Sa construction a débuté au chantier naval HDW à Kiel en Allemagne en 2009 et il fut mis à l'eau en mars 2010.


Pour alléger son poids au maximum il a été entièrement conçu en matériaux composites (principalement fibre de carbone).


La surface de ses modules solaires, tous flaps déployés, est de 537 m2
La seule énergie solaire lui permet d'atteindre une vitesse moyenne de 5 nœuds (9 km/h) et une vitesse maximale de 9 nœuds(17 km/h).


En septembre 2010, au départ de Monaco, le Planet Solar a entamé le 1er tour du monde réalisé par un navire entièrement propulsé à l'énergie solaire. Il a bouclé son périple en mai 2012 après avoir parcouru un peu plus de 60 000 km sur les océans.


Vous avez encore jusqu'au week end prochain des 27 et 28 avril 2014 pour l'admirer et même le visiter (visites le week end et sur réservation uniquement auprès de Nausicaa)


A l'heure où l'on parle de transition énergétique, le Planet Solar est un bel exemple de réussite technologique. Peut être suscitera t il des vocations dans notre pays très en retard en la matière ... 


LEXIQUE :

*   Les flaps sont des ailerons latéraux pouvant s'ouvrir ou se rabattre de façon à augmenter la surface photovoltaïque


Article publié par Yves        Photos  © Yves  2014

lundi 7 avril 2014

BALADE A LA GLAISIERE DE NESLES


A quelques minutes en voiture d'Equihen vous pouvez partir à la découverte de la glaisière de Nesles. (La ville de Nesles est située au sud d'Equihen, juste à coté de Neufchatel-Hardelot)

La glaisière est une ancienne carrière d’argiles du Gault, exploitée jusqu’en 1982. A la fin de l’exploitation, le site a été réhabilité par le Conseil général.

Il est composé d’un étang, aux berges abruptes et d’un îlot évidé en son centre. Un boisement humide occupe une partie du site, qui comprend également des prairies bocagères typiques du bas-Boulonnais et un verger de variétés locales.

On peut commencer le parcours à deux endroits (voir plan à la fin de l'article).


J'ai choisi de partir du moulin à eau de Nesles.




Les premiers moulins à eau firent leur apparition sous l'empire romain, et connurent un essor considérable durant le Moyen Âge. Ils étaient la propriété de la noblesse et des abbayes, leur usage était obligatoire pour la population car ils étaient frappés du droit de banalité (taxe sur la mouture).

Les moulins seront progressivement supplantés au 19ème siècle par des minoteries fonctionnant à la vapeur puis à l'électricité.


C'est un moulin à roue verticale qui a été reconstitué à Nesles. Les roues verticales sont classifiées suivant le point d'application de la force sur la roue.


Différents types de roues verticales :

La roue en dessus :


La roue de poitrine :


La roue en dessous :


Comme on le voit sur cette photo du moulin de Nesles ici l'eau arrive un peu au dessus du niveau du moyeu : il s'agit donc d'une  "roue de poitrine". Le poids de l'eau qui tombe dans les godets entraîne la roue qui tourne autour de son axe horizontal entrainant un "arbre" chargé de transmettre l'énergie à l'aide de courroies et d'engrenages en bois (puis plus tard en fonte).


La vantellerie est l'ensemble des vannes qui donnent la possibilité de régler le niveau de l'eau afin d'optimiser la force motrice.


Ambiance :




La balade se poursuit dans un superbe environnement pour nous amener autour de l'étang.




Des passerelles en bois permettent de parcourir cette zone humide bien au sec !


A droite cachée par les arbres l'église de Nesles.


Sur l'étang ce jour là un cygne trompette ...


et une oie bernache du Canada se partageaient pacifiquement le plan d'eau.


Un peu plus loin un escalier a été aménagé pour permettre l'accès aux berges.



Qui dit eau dit bateau ... en voici un de retour d'une mission bien spécifique ...


C'est Ludovic, sympathique pêcheur rencontré ce jour là qui l'utilise.


Le bateau radio commandé a une double fonction : il permet d'une part d'emmener le bas de ligne à l'autre bout de l'étang (classé en réserve, et d'où on ne peut pas pêcher) et d'autre part de déposer l'amorce qui va attirer les poissons.

Le bas de ligne est d'abord déposé dans le petit réceptacle à l'arriére.


Puis on ajoute l'amorce.


Le bateau est ensuite mis à l'eau ...

et dirigé par Ludovic jusqu'au lieu de pêche.


Vidéo :




Sur cette photo on voit bien le fil entrainé par le bateau.


Arrivé sur le lieu de pêche la trappe arrière est ouverte à distance et le bas de ligne et l'amorce tombent à l'eau à l'endroit voulu par le pêcheur.


D'autres pratiquent la pêche de façon plus classique ... souhaitons leur à tous bonne chance ... d'autant plus qu'une fois pêchés les poissons, brèmes ou carpes sont remis à l'eau !
(Attention pêche réglementée, se renseigner en mairie)


Un peu plus loin une source vient alimenter l'étang.





Vue de la berge aménagée

En remontant sur le chemin principal on peut voir l'église derrière les arbres.



Point de vue aménagé d'où on distingue très bien l'ilot central.



Le plan de la balade est consultable sur le parking situé à coté de la mairie.

Le tour de la glaisière peut se compléter par une montée à la motte castrale.

J'ajouterais les photos à ma prochaine sortie.


A Nesles le mobilier urbain devient support artistique !



Article publié par Yves             Photos / Vidéos  Yves
La copie, la reproduction ou la publication des articles, photos et vidéos de ce site sont interdites.
Tous Droits Réservés © YVES - EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE - 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019