dimanche 26 janvier 2014

GEORGES MARONIEZ


Peintre et photographe, Georges, Philibert, Charles Maroniez, est né à Douai en 1865 et mort à Paris en 1933.

Georges Maroniez a peint de très beaux tableaux à Equihen Plage
 
Il fait des études de droit, tout en étudiant le dessin à l’Ecole des Beaux-Arts. Il entre dans la magistrature et est successivement juge et juge d’instruction à Boulogne-sur-Mer, Avesnes-sur-Helpe et enfin Cambrai ou il se fixe en 1897. Parallèlement, Maroniez se consacre à la peinture. Il expose pour la première fois au Salon des Artistes français en 1887, obtient une mention en 1891, une troisième médaille en 1905 et en 1906 une deuxième médaille qui le classe hors concours. Il abandonne la même année la magistrature pour se consacrer complètement à son art.

Son œuvre

Jeune adolescent, Georges Maroniez commence à peindre aux environs de Douai alors que meurent Corot, Millet, Courbet, les grands maîtres du paysage. D'abord peintre de la campagne et de la vie rurale, au style naturaliste, très classique, voire académique, il évolue ensuite au contact de l'École de Wissant vers les marines, plus précisément les paysages et scènes de bords de mer.

Il excelle dans ce genre au point d'être présenté comme un peintre de la mer, ce qu'il récusera. Peintre « des langueurs et des colères de la mer », il représente la vie des gens de mer; dans les paysages côtiers et les scènes de port, il s'attache à saisir le quotidien d'humbles marins-pêcheurs et de leurs familles, le labeur pénible, le courage, l'attente. Equihen lui a inspiré plusieurs de ses plus belles oeuvres.

Il est aussi le peintre d'une France rurale et prospère après plus de 40 ans de paix, et d'une civilisation encore peu mécanisée, de chevaux et de bateaux à voile. Un monde qui va disparaître avec la première guerre mondiale: dès les années 1920, les chalutiers à moteur vont éliminer les flottilles de voiliers de pêche qui lui ont fourni tant de sujets de tableaux.

Son œuvre est abondante et disséminée en France, en Europe et en Amérique du Nord. On l'estime à plus de 800 tableaux, auxquels s'ajoutent des milliers d'études, pochades et dessins préparatoires, ainsi que ses nombreuses prises de vues photographiques. Plusieurs œuvres figurent dans les musées du Nord, principalement ceux de Cambrai et de Douai.

On peut citer parmi celles ci :

Pêcheurs d'Equihen (1902) Huile sur toile, 111x173cm

Les Moulières (1905) Huile sur toile, 107x157cm


 – Auguste Condette à Equihen (1901)


 – Pêcheuses de crevettes


 Tristes nouvelles


Pêcheurs sur une plage


Le diaporama ci dessous présente quelques oeuvres de Georges Maroniez

 
Get the flash player here: http://www.adobe.com/flashplayer
Article publié par Yves     Sources Internet

5 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour - merci de votre article très intéressant. Les tableaux reproduits ici sont-ils pour la plupart visibles aux musées de Douai et Cambrai ?
En vous remerciant,
Bien cordialement.

Yves a dit…

Bonjour - Dans notre région c'est le musée des Beaux Arts de Cambrai qui présente le plus d'oeuvres de Georges Maroniez (environ 130 tableaux), vous en trouverez aussi au musée de la Chartreuse de Douai (7 tableaux), le musée de Boulogne n'expose qu'un seul tableau : "Les moulières". Bien sûr au grès des expositions ou des échanges entre musées ces chiffres sont susceptibles de changer. Avant tout déplacement je vous conseille de joindre le musée concerné qui vous renseignera sur les tableaux exposés. Cordialement Yves

Anonyme a dit…

Merci de votre réponse. Je m'intéresse plus particulièrement aux Pécheurs d'Equihen - sauriez-vous m'indiquer où je peux aller l'admirer ? Je ne suis pas de la région mais je possède un Maroniez dont le paysage ressemble étrangement au chemin que l'on peut apercevoir derrière les pécheurs - notamment la croix de chemin - mais la scène de pécheurs est peinte du haut du chemin. Bien cordialement

Yves a dit…

Bonjour - Le Tableau "Pêcheurs d'Equihen" de Georges Maroniez se trouve au Palais des Beaux-Arts de Lille. Cordialement Yves

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour cette information précieuse. Et également merci pour ce site sur la ville et sa magnifique côte.

Enregistrer un commentaire

Pour laisser vos commentaires, si vous n'avez pas de compte, sélectionnez "Nom/Url" (Vous devrez alors entrer votre nom et un lien vers votre site si vous le désirez) ou "Anonyme" tout en bas du menu déroulant puis écrivez le commentaire en signant de votre prénom ou de vos initiales.

Reproduction des articles, photos et vidéos interdite. Tous Droits Réservés © EQUIHEN PLAGE COTE D'OPALE 2014,2015,2016